Outils numériques

Introduire la notion de fonction

Depuis plusieurs années, j’utilise une animation réalisée sous PowerPoint pour travailler le vocabulaire “antécédent” et “image”. Le problème étant que je ne pouvais pas changer les valeurs facilement car il fallait déplacer la languette contenant les valeurs pour modifier la valeur puis la replacer au bon endroit…

J’ai donc eu l’idée d’utiliser Genial.ly pour réaliser cette animation tout en me laissant la possibilité de changer les valeurs simplement en éditant deux listes (celle des antécédents et celle des images) :

Une seule diapo avec deux listes à modifier (antécédents et images)

La tâche ne fut pas facile mais j’ai été super bien guidé par Patrice Nadam de S’Cape que je remercie grandement ici. Il faut dire qu’il s’y connait plutôt pas mal maintenant comme en témoignent toutes les extensions que le collectif propose pour rendre Genial.ly encore plus ludique… Voilà le rendu de l’animation si vous voulez tester en direct :

https://view.genial.ly/5fa474775ef4550d7bcc4179

Le fait d’utiliser l’animation et la modélisation de la fonction sous la forme d’une “boîte magique” permet tout d’abord d’introduire la façon de noter les relations entre un nombre et son image car les élèves doivent trouver eux-même un moyen prendre en note ce qui défile. Généralement, je peux rebondir sur l’utilisation du signe “=”, de la flèche “->” ou encore sur la notation sous forme d’un tableau en utilisant les productions des élèves.

Ensuite, elle permet aussi de travailler le vocabulaire “image” et “antécédent” sans s’attacher à la représentation de la fonction en posant de simples questions après le visionnage : “Quelle est l’image de 7 ?” ou “Quels sont les antécédents de 4 ?”. Avec des valeurs bien choisies au départ, les élèves doivent réfléchir et s’approprier le vocabulaire.

Dans un dernier temps, il est aussi possible de demander aux élèves de trouver la bonne formule algébrique de cette fonction parmi plusieurs propositions…

Et, comme je veux bien partager ce travail, je l’ai évidement paramétré en “réutilisable” donc vous pourrez le récupérer sur votre propre compte et l’utiliser avec vos propres valeurs… Pour cela, il vous suffira de cliquer sur ce lien.

Attention à ne pas supprimer les éléments qui sont tous importants : les deux listes “antecedents” et “images”, les deux champs “??” sur la bande grise, les boutons “précédent” et “suivant”, et le bloc “Programme” contenant le programme Javascript.

Suite à la publication de cet article sur Twitter, @mathasius a partagé cette excellente ressource “Constructeur de fonctions” du site PhET que je ne connaissais pas :

https://phet.colorado.edu/sims/html/function-builder/latest/function-builder_fr.html
Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager avec vos amis avec ces boutons :
Licence Creative Commons

Marre de toujours les recadrer

On ne parlera pas d’élèves mais d’images utilisées pour la page d’accueil du portail e-lyco du collège… J’avais pris l’habitude de recadrer manuellement les images utilisées par l’administration dans un éditeur d’images pour uniformiser notre mise en page mais j’ai finit par me lasser (quand de nombreuses actualités sont postées, cela devient vite lassant)…

Il fallait donc que je trouve un outil simple qui permettrait d’importer une image puis d’effectuer le recadrage très facilement afin d’aider l’administration à réaliser elle-même les vignettes plus facilement dans le bon format (sans que je doive intervenir à posteriori).

Je suis ainsi tombé sur l’outil Cropper.js et je l’ai juste paramétré pour qu’il puisse générer des vignettes au format 400×250. Comme il est plutôt bien développé, je n’ai pas eu à mettre les mains dans le code et je ne m’en attribue pas le développement… J’ai finalement juste réalisé l’habillage (optimisé pour les ordinateurs de bureau) :

Oui, je sais… Le nom était facile…

Si vous souhaitez aussi utiliser cet outil, vous pouvez directement vous rendre à l’adresse ci-dessous :

https://www.desmaths.fr/e-lycrop/

Etiquettes : E-lyco ; Outils numériques
Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager avec vos amis avec ces boutons :
Licence Creative Commons

Pour monter en puissance

J’ai terminé les corrections des premières évaluations de l’année sur le calcul numérique en troisième dans lequel j’évaluais la maîtrise des techniques opératoires sur les fractions ainsi que les notions sur les puissances (avec entre autres, l’utilisation de l’écriture scientifique et des exposants négatifs).

Il faut croire que les habitudes de travail (notamment pour l’apprentissage régulier des méthodes et des notions) ne sont pas encore tout à fait revenues étant donné que la plupart des copies ne contenaient que des brides de souvenirs du travail effectué en classe (où tout semblait s’emmêler). Je suis cependant certain qu’ils feront mieux la prochaine fois car ils sont volontaires.

Plus précisément, l’exercice visant à vérifier la bonne compréhension des exposants (positifs ou négatifs) a révélé que les élèves avaient mal retenu la notion et tout signe négatif dans la notation puissance était bon pour passer à l’inverse… Après l’activité qui permettait d’amener cette notion, j’avais pourtant répété de nombreuses fois à l’oral “a exposant -n est l’inverse de a exposant n” comme pour imprégner leur subconscient et on avait même travaillé la simplification d’écriture en utilisant cette même règle. Tous me semblaient à l’aise avec ces écritures sur le temps de classe…

Bref, ce ne fut pas le cas, j’en tire ma part de responsabilité aussi et il fallait que je trouve le moyen de retravailler cette notion sans y perdre énormément de temps tout en permettant à chaque élève de s’améliorer. M’inspirant du principe des rituels à l’entrée de classe pratiqué par Claire Lhomme (oui, encore !), j’ai concocté une vingtaine de cartes sur ce thème et je les ai présenté aux élèves dans le couloir en les accueillant (avec la dose traditionnelle de gel hydro-alcoolique).

La première tentative fut un échec mais je m’en doutais… Le contrôle étant passé, je les voyais mal revoir cette notion eux-mêmes… Par contre, mécontents d’avoir échoué (ils pouvaient gagner 2 points sur leur copie), ils ont souhaité savoir pourquoi leurs réponses étaient fausses (quand d’ordinaire, ils auraient rapidement rangé le contrôle au fond du cahier). J’ai donc pu, de nouveau, ré-expliquer la notion, en leur précisant bien qu’il fallait prendre le temps de la digérer en s’entrainant de nouveau à la maison…

Non content de mes petites cartes, j’ai préparé une version numérique ce matin qui permet de générer aléatoirement ces puissances en forçant l’utilisation d’au moins un signe négatif dans l’écriture (comme c’était cela qui leur poser problème). Cela permettra aussi aux élèves de s’entrainer à la maison :

“Moins et moins, ça donne plus non ?”… Outch, j’ai mal !
https://www.desmaths.fr/jeux/power/

C’est un outil basique donc les puissances générées se limitent aux puissances de 2, 3, 5 et 10 facilement calculables de tête. Les puissances déjà proposées sont sauvegardées jusqu’à actualisation de la page pour éviter de retomber continuellement sur les mêmes… De plus, je viens d’ajouter l’option qui permet d’obtenir le résultat en cliquant sur le calcul pour permettre une vérification plus rapide pour les élèves qui s’entraineraient en autonomie.

En espérant que ce temps sera réellement utile à l’assimilation des élèves…

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager avec vos amis avec ces boutons :
Licence Creative Commons

Un générateur de grilles SquarO

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, voici la règle de SquarO : il faut noircir un certain nombre de ronds blancs de sorte que le chiffre présent dans chaque case indique le nombre de points noirs qui l’entourent.

Ne trouvant plus le site d’origine du jeu (squaro.fr est étonnamment vide), j’ai programmé un petit générateur de grilles simples (aux formats 2×2, 3×3, 4×4, 5×5). En effet, compte tenu de la programmation actuelle, la résolution ne demandera jamais de poser des hypothèses. Par contre, le programme vérifie que chaque grille dispose d’une unique solution :

Exemple de grille générée de façon aléatoire

Il est possible ensuite de télécharger la grille et sa solution sous forme d’images mais aussi d’essayer de résoudre manuellement la grille directement sur le site en cliquant sur les différents points.

Voici donc le lien vers le générateur :

https://www.desmaths.fr/jeux/squarO/

Et pour ceux qui voudraient créer leur propres grilles et solutions (sans s’embêter avec le style graphique), j’ai aussi programmé une page qui permet de le faire :

https://www.desmaths.fr/jeux/squarO/make.html

Amusez-vous bien !

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager avec vos amis avec ces boutons :
Licence Creative Commons

Nouveau modèle pour les questions flash

En ce début d’année, j’ai souhaité appliquer un petit lifting à mon modèle de questions flash (réalisé sous le logiciel Powerpoint). Je souhaitais entre autres y rajouter de nouveaux types de questions afin d’avoir le choix entre :

  • Des questions normales ;
  • Des questions de type Kahoot ;
  • Des questions de type “Quel est l’intrus ?” ;
  • Des questions de type Plickers.
Différentes diapositives présentes dans le diaporama…

Visuellement, les couleurs sont identiques à celles du site mais aucune mention n’est réellement visible afin que tout le monde puisse utiliser le modèle sans qu’une mention de ce site apparaisse pour les élèves…

Il est possible de numéroter tout le diaporama d’un seule fois en modifiant le pied de page : “Affichage” > “En-tête et pied de page” > “Appliquer partout”.

De plus, le changement de modèle de diapositive se fait facilement en utilisant l’option “Disposition” de la barre “Accueil”. Cela facilite l’édition et me fait tout de même gagner beaucoup de temps…

Je vous propose donc de télécharger le fichier modèle ci-dessous pour l’utiliser à votre guise :

En parlant de questions flash, voici le lien vers le dossier partagé dans lequel je compte les publier cette année (si je n’oublie pas de le faire).

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager avec vos amis avec ces boutons :
Licence Creative Commons

Agenda numérique 2020 pour Goodnotes

Pour faire suite à l’article avec les modèles de feuilles pour Goodnotes, je partage aussi avec vous cet agenda numérique fait-main :

La page du mois de septembre par exemple…
Et la page du 1er septembre…

J’ai préféré faire une version sans les vacances scolaires pour qu’elle soit utilisable par tous. Vous pourrez très facilement les rajouter avec votre plus beau stylet (façon sketchnoting). J’espère que tous les liens seront fonctionnels car c’est un sacré boulot dans le logiciel Keynotes pour vérifier toutes ces diapos…

Vous pourrez le télécharger avec le lien ci-dessous (attention, il pèse tout de même 20 mo) :

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager avec vos amis avec ces boutons :
Licence Creative Commons

Des feuilles pour Goodnotes

Depuis plusieurs années maintenant, j’utilise l’application Goodnotes pour prendre des notes sur ma tablette. J’en suis donc venu à créer des modèles de feuilles à importer pour parer à tout type d’utilisation. Je vous propose tout simplement de les récupérer dans cet article :

J’espère que ces modèles de pages vous seront autant utiles qu’à moi. Dans l’article suivant, je vais partager avec vous un agenda complet en pdf pour Goodnotes.

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager avec vos amis avec ces boutons :
Licence Creative Commons

Un minuteur pour “Silence, on lit”

Pour la troisième année, nous allons poursuivre l’opération “Silence, on lit”. Afin de pouvoir gérer le temps sans devoir garder un oeil sur la montre, j’ai développé une application web qui affiche le temps de lecture restant à l’écran :

L’application est accessible à l’adresse suivante :

https://www.desmaths.fr/silenceonlit/

Il est reglé pour 10 minutes par défaut mais il est possible de changer le temps en l’ajoutant dans l’url (en secondes) avec par exemple “?t=900” pour 15 minutes (soit 900 secondes) :

https://www.desmaths.fr/silenceonlit/?t=900
Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager avec vos amis avec ces boutons :
Licence Creative Commons

Burger-Quiz pour la fin d’année

Depuis que l’émission est de retour à la TV, je prends plaisir à terminer l’année scolaire par des “Burger-Quiz”. Habituellement, j’utilisais un diaporama mais pour obtenir une meilleure ambiance et gagner en rapidité, j’ai programmé une application web pour cela :

Accès à l’application

Sur le web, en se rendant à cette adresse : https://www.desmaths.fr/jeux/burgerquiz/

En local, en téléchargeant les sources en suivant ce lien : dossier des sources sur Dropbox

Cela évite le temps de latence pour le chargement des vidéos étant donné qu’elles sont enregistrées sur l’ordinateur.

L’application permet d’importer les questions depuis des fichiers .csv (que l’on peut préparer dans un tableur). Trois exemples sont inclus dans le dossier « exemples » sur Dropbox (avec les réponses associées dans le pdf).

En utilisant un navigateur récent, les questions importées et la progression dans le jeu (points obtenus et question en cours) sont enregistrés en local. Il n’y a pas de perte même après une actualisation de la page.

Commandes dans l’application

  • F : Permet d’ouvrir un nouveau fichier contenant les questions
  • R : Permet de réinitialiser la partie (points obtenus par les deux équipes et question en cours)
  • P : Permet de rejouer la vidéo en cours (quand une vidéo est affichée à l’écran)
  • M : Ajoute un point à l’équipe Mayo
  • K : Ajoute un point à l’équipe Ketchup
  • L : Retire un point à l’équipe Mayo
  • J : Retire un point à l’équipe Ketchup
  • Flèche droite : Permet d’aller sur la diapo suivante
  • Flèche gauche : Permet de revenir à la diapo précédente

Création d’un fichier csv

Enfin, vous pouvez créer votre propre fichier de questions en respectant le modèle cidessous (ne pas hésiter à regarder les exemple).

La première colonne indique le type de diapositive et les suivantes les différents paramètres que l’on peut lui associer :

  • V pour afficher une vidéo parmi « generique », « nuggets », « sel-ou-poivre », « menus », « addition », « burger-mort ». Par exemple :
V;nuggets
  • I pour afficher une image (présente sur le web). Par exemple :
I;Titre;Sous-titre affiché;http://url.de/l-image.png
  • N pour afficher une question Nuggets. Par exemple :
N;Question posée;Réponse A;Réponse B;Réponse C;Réponse D
  • S pour afficher une question Sel ou Poivre. Par exemple :
S;Thème du Sel ou Poivre;Question posée
  • L pour afficher la liste des Menus. Par exemple :
L;Menu 1 : Nom du menu 1;Menu 2 : Nom du menu 2;Menu 3 : Nom du menu 3
  • M pour afficher une question Menu. Par exemple :
M;Menu 1 : Nom du menu 1;Question posée
  • A pour afficher une question Addition. Par exemple :
A;Thème de l'addition;Question posée
  • B pour afficher une question Burger de la Mort. Par exemple :
B;Question posée

Il est possible d’insérer du code HTML dans les questions tant qu’il n’y a pas de guillemets, de points-virgules ou de retours à la ligne utilisés. Pour mettre du texte entre guillemets, utilisez ceux-ci : « ».

Par exemple, ceci est accepté :

<strong>Phrase 1</strong><br />« Phrase 2 »<br /><img src=’URL-image’ />

Si une question ne fonctionne pas, il faut vérifier que le format généré à l’exportation correspond aux modèles précédents (vérifier entre autres qu’il n’y a ni retour à la ligne ni point-virgule ni guillemets ” ” au sein d’une question).

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager avec vos amis avec ces boutons :
Licence Creative Commons